A la une / Actualité

Publié le 11/10/2018

Grippe saisonnière : 2,5 millions de dose de vaccins acquises par le ministère de la Santé

Grippe saisonnière : 2,5 millions de dose de vaccins acquises par le ministère de la Santé

ALGER – Un total de 2,5 millions de dose de vaccins contre la grippe saisonnière ont été acquises par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, dont 1,3 million ont déjà été distribuées au niveau des centres de santé dans le cadre de la campagne de vaccination qui débutera le 15 octobre prochain, a annoncé jeudi le directeur de la prévention au ministère, Djamel Fourar.

 

« Dans le cadre de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière qui débute le 15 octobre prochain, 2,5 millions de doses de vaccins ont été acquises et il y a 1,3 million qui sont déjà distribuées au niveau des structures de santé réparties à travers le territoire national », a précisé M. Fourar à la Radio Algérienne.

Il a expliqué que le vaccin cible les personnes vulnérables vis-vis de la grippe saisonnière qui sont essentiellement les personnes âgées de 65 ans et plus, les adultes et les enfants qui souffrent d’une maladie chronique, les femmes enceintes, ainsi que le personnel de la santé et les corps constitués.

Le même responsable, qui a indiqué que le vaccin est gratuit au niveau des structures de santé publiques, a estimé son coût à 477 DA la dose, rappelant qu’en 2017, la grippe saisonnière avait causé le décès de 26 personnes.

Concernant la lutte contre la rougeole et la rubéole, M. Fourar a annoncé, à cette occasion, la mise en place d’un nouveau calendrier de vaccination durant le 1er trimestre 2019.

« Au vu de la réémergence de la rougeole, de la rubéole et du choléra, nous avons un nouveau calendrier de vaccination qui va être mis en place à partir du 1er trimestre 2019″, a-t-il dit précisant qu' »un nouveau vaccin sera introduit et composé de six valences de manière à assurer une seule vaccination pour un ensemble de six antigènes en même temps ».

Il a expliqué que la personne à vacciner « recevra une seule injection au lieu de six », considérant cela comme « une avancée importante dans le calendrier de vaccination ».

Nombre de clicks: 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *