A la une / Actualité

Publié le 05/12/2018

LE LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE LANCE UNE GAMME DE 7 PRODUITS

Biopharm s’ouvre à la dermocosmétique

 
Biopharm met le cap sur la diversification. © D.R
 
 Les produits dermocosmétiques de marque Oze seront distribués et mis en vente à travers le réseau national des officines pharmaceutiques.

Avec une bonne dose d’assurance acquise au fil de ses succès dans l’industrie pharmaceutique, le laboratoire Biopharm s’ouvre à la dermocosmétique. Dans le cadre de sa stratégie de diversification le groupe Biopharm, présent dans les différents métiers de l’industrie pharmaceutique, a dévoilé, lors d’une conférence de presse organisée hier à l’hôtel Mercure à Alger, sa nouvelle gamme dermocosmétique.
Dénommée Oze, la nouvelle ligne, que propose Biopharm, est composée de 7 produits “de très haute qualité destinés aux soins du visage et du corps et fabriqués à base d’actifs naturels, brevetés et certifiés sans parabène”, souligne le groupe pharmaceutique privé algérien, coté à la Bourse d’Alger. “Nous avons fait le choix de la précaution. Les produits Oze ne contiennent pas de parabène”, a précisé Mme Nacima Drici, chef de produit chez Biopharm, ajoutant que les produits de la gamme Oze sont formulés à base d’extrait de plantes bio certifiées par un organisme européen, Ecocert. “À la pointe de l’innovation et de la technologie, cette ligne de soins est le fruit d’un travail de recherche de longue haleine initié par des laboratoires partenaires européens, puis parachevé à travers une phase de formulation réalisée par les équipes du laboratoire de recherche et développement de Biopharm”, souligne le groupe pharmaceutique privé algérien.
Fabriqués au sein de l’unité industrielle d’Oued Smar, tous les produits de la marque Oze bénéficient des mêmes exigences d’assurance-qualité que celles observées pour les produits pharmaceutiques que le groupe Biopharm met sur le marché.
Pour rappel, l’unité industrielle d’Oued Smar a été la première unité algérienne à obtenir la certification aux bonnes pratiques de fabrication de l’Agence nationale française de sécurité des médicaments. Les produits dermocosmétiques  de marque Oze seront distribués et mis en vente à travers le réseau national des officines pharmaceutiques “où les utilisateurs seront conseillés selon leurs besoins”.
Mme Kahina Liani, pharmacienne, a laissé entendre que le marché des dermocosmétiques est en plein essor en Algérie. Selon elle, les produits dermocosmétiques occupent les trois quarts des surfaces des officines.
La directrice du marketing de Biopharm explique le choix de la mise en vente des produits dermocosmétiques de la marque Oze dans les pharmacies par la fait que “ce circuit est plus sûr par rapport à la contrefaçon et l’informel”, mais également, “il permet une traçabilité des produits”, ce qui est très important pour Biopharm. “Les prix de ces produits premium ont été spécialement étudiés pour les rendre accessibles à une large catégorie de femmes algériennes”, souligne le groupe pharmaceutique dans son communiqué. “Ils varient entre 950 et 2 990 DA”, a précisé la directrice du marketing.
Oze se veut avant tout une marque nationale. “Nous sommes conscients que nous entrons dans un marché très concurrentiel où des marques, des multinationales, sont établies depuis plusieurs années” a indiqué Abdelouahed Kerrar,
P-DG de Biopharm, faisant valoir les arguments du groupe privé algérien, liés à la qualité et à la sécurité des produits. “Nous offrons la valeur en Algérie. Ce sont des emplois et de la richesse qui sont créés en Algérie”, a insisté le patron de Biopharm, rappelant qu’il y a 20 ans, l’Algérie produisait à peine 5% de ses besoins en médicaments. Biopharm ne compte pas s’arrêter aux 7 produits lancés hier. Abdelouahed Kerrar annonce le développement en cours de trois autres produits.

Nombre de clicks: 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *