A la une / Actualité

Publié le 05/01/2019

TIZI OUZOU

Trois hôpitaux en voie de réalisation

 
Abbes Ziri, directeur de la santé et de la population de la wilaya de Tizi Ouzou. © D. R.
 

La daïra de Maâtkas, quant à elle, attend toujours le dégel de son projet d’hôpital de 60 lits.

Située au sud-ouest du chef-lieu de wilaya, Tizi Ouzou, et regroupant  plus de 38 villages, la daïra de Maâtkas attend toujours la réalisation de son hôpital de 60 lits, dont une partie du budget est déjà disponible.
Malheureusement, ce projet tant attendu par la population est gelé où moment même où les malades, notamment les cas d’urgence, sont évacués vers le chef-lieu de wilaya ou vers la localité voisine de Boghni.  En effet, selon les indications du directeur de la santé et de la population de la wilaya de Tizi Ouzou, Abbes Ziri, “nous attendons que ce  projet doté d’une enveloppe initiale de 590 millions de dinars, et dont nous avons demandé la réévaluation, soit dégelé même si, pour le moment, nous n’avons rien reçu”.  
Sur un autre registre, il a annoncé la programmation de deux hôpitaux déjà annoncés et inscrits en étude et réalisation,  à savoir celui de Bouzeguène d’une capacité de 60 lits, pour un montant de 1,8 milliard de dinars, et celui de Aïn El-Hammam, d’une capacité de 60 lits aussi, pour un montant de 2 milliards de dinars, tout en précisant que ces deux projets-phares viendront en complément du dispositif sanitaire déjà existant dans la wilaya et auxquels s’ajoutera la réception prochaine de l’hôpital de 60 lits des Ouadhias.
Ce dernier est en phase finale de réalisation pour un montant de 1,8 milliard de dinars alors que  la procédure habituelle pour sa dotation en équipements,  d’un montant global de 300 millions de dinars, a été  finalisée. “Il y a lieu de préciser qu’en ce qui concerne les hôpitaux de Bouzeguène et de Aïn El-Hammam, et sur instruction de Monsieur le ministre de la Santé, ces projets vont passer à la commission sectorielle, en attendant leur visa  pour qu’on puisse établir les ODS et permettre ensuite à l’entreprise Cosider, chargée du projet par le gouvernement suivant une procédure de gré à gré, d’entamer les travaux”, soulignera encore le Pr Ziri. Par ailleurs, le directeur de la santé de wilaya a annoncé la livraison au premier trimestre de cette nouvelle année 2019 de la nouvelle polyclinique de Redjaouna, sur le mont Belloua surplombant la ville de Tizi Ouzou dont les travaux sont achevés et qui a bénéficié d’une rallonge budgétaire de 30 millions de dinars. À cela s’ajoute le projet de réalisation d’une autre polyclinique à Tamda, qui a bénéficié aussi d’une rallonge budgétaire de 25 millions de dinars. Et le professeur Ziri de conclure que “nous avons encore reçu une enveloppe de 60 millions de dinars pour l’acquisition de six banaliseurs pour le traitement des déchets hospitaliers qui seront  livrés dans les jours à venir, et ce, au profit de six hôpitaux de la wilaya”.

Nombre de clicks: 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *