A la une / Actualité

Publié le 09/10/2017

EST LE PLUS ÉLEVÉ DANS LA RÉGION

Cancer : le taux de dépistage est de 52% en Algérie

Image associée

S’exprimant à l’occasion d’une journée scientifique sur les cancers, organisée par l’Association des amis du malade de Médéa, avant-hier, le professeur Hammouda de l’Institut national de santé publique dira que le problème de prise en charge du malade est souvent lié au diagnostic tardif, alors que les cancers peuvent être traités d’une manière satisfaisante. Mais, poursuivra-t-elle, le retard enregistré en Algérie a pu être rattrapé par la mise en place de centres de radiothérapie au cours de ces dernières années.Statistiques à l’appui, la spécialiste donnera les premiers résultats enregistrés à travers les réseaux mis en place depuis 2014, faisant ressortir un taux de couverture de 52% en Algérie, taux le plus élevé par rapport aux taux enregistrés dans les autres pays du Maghreb. Dans son analyse du taux de couverture, elle soulignera que l’évolution de la pathologie suit les modifications démographiques et épidémiologiques vécues par la population depuis ces 15 dernières années liées à l’allongement de la durée de vie, c’est-à-dire à l’augmentation de l’espérance de vie qui oscille autour de 75 ans, la hausse de la proportion de la population citadine (70%), les changements de l’environnement dus à l’industrialisation.  Le problème nodal, affirmera le professeur Hammouda, c’est la prise en charge de la maladie qui touchera à l’horizon 2015 en Algérie 61 000 nouveaux cas nécessitant un diagnostic précoce et un traitement de qualité qui sont les conditions pour une guérison ou une survie longue. Quant à l’incidence du cancer dans la région du Titteri qui fait partie du réseau Centre, les statistiques donnent une répartition de la morbidité cancéreuse de 873 nouveaux cas dont 479 femmes avec une incidence par âge de 35 ans chez les femmes et de 50 ans chez les hommes, dont les cas les plus fréquents sont les cancers colorectaux et de la vessie chez les hommes et les cancers colorectaux et du sein chez les femmes.

Nombre de clicks: 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *