A la une / Actualité

Publié le 11/10/2017

« L’Algérienne vie » lance un nouveau service de lutte contre le cancer du sein

"L'Algérienne vie" lance un nouveau service de lutte contre le cancer du sein

La compagnie d’assurances « L’Algérienne vie » a lancé un nouveau service destiné à assurer les femmes âgées entre 18 et 60 ans contre le cancer du sein, a indiqué le Directeur général de la compagnie, filiale de Cash assurance relevant de la société Sonatrach.

Le lancement de ce service, premier du genre en Algérie fait suite aux « chiffres élevés de la moyenne d’atteinte du cancer du sein en Algérie qui est de près de 11.000 nouveaux cas/an outre la difficulté que rencontrent les malades pour bénéficier de soins en dépit des efforts consentis par l’Etat », a déclaré à l’APS le DG de la compagnie, Saïd Haddouche.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du renforcement du plan national de lutte contre le cancer initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika et coïncide avec la célébration du mois d' »octobre rose », institué par l’ONU pour sensibiliser à la prévention du cancer du sein, a ajouté le DG de la compagnie qui travaille dans le cadre  d’un réseau de partenariat avec des compagnies d’assurances publiques et privées et la Banque nationale d’Algérie (BNA).

Cette assurance est destinée particulièrement aux « femmes âgées entre 18 et 60 ans qui sont en bonne santé. La compagnie intervient en cas de diagnostic du cancer du sein chez ses assurées, qui bénéficient d’un capital forfaitaire de 500.000 da ou 1.000.000 da pour des soins dans des établissements hospitaliers publics ou privés ou à l’étranger.

La compagnie, qui n’accorde aucun remboursement aux assurées, qu’il s’agisse d’achat de médicaments ou de consultations médicales, se contente « d’accorder un montant que la malade dépense librement suivant le traitement qui lui convient », explique le responsable.

Selon les statistiques de l’Institut national de santé publique (INSP), le cancer du sein vient en tête de liste des types de cancer répandus en Algérie avec 11.000 nouveaux cas/an sur un total de 45.000 nouveaux cas des différents cas de cancer répandus dans la société.

Le cancer du sein à un stade avancé coûte au trésor public 6 millions DA par femme atteinte et la prise en charge du cancer au premier stade est estimée à 300.000 DA, selon les spécialistes en oncologie.

Nombre de clicks: 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *