A la une / Actualité

Publié le 23/01/2018Rencontre infructueuse avec la tutelleDémonstration de force à Tizi OuzouVisiblement très remontés contre le ministre de la Santé après l’échec de la rencontre qui a réuni leurs représentants avec ceux de leur tutelle, les médecins résidents ont battu le pavé, hier, dans la ville de Tizi Ouzou, pour réaffirmer, disent-ils, leur détermination à poursuivre jusqu’au bout leur combat entamé le 14 novembre dernier. Ils étaient près d’un millier, entre médecins résidents, internes et externes, à participer à cette marche, qui s’est ébranlée à 10h de la faculté des sciences médica...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 23/01/2018Ils se donnent rendez-vous au CHU Mustapha-pachaSit-in non-stop des médecins résidents aujourd’hui à Alger https://www.youtube.com/watch?v=9lfAGZW4NucLes médecins résidents des 12 CHU des wilayas du nord du pays se sont donné le mot pour se joindre au rassemblement prévu à l’hôpital Mustapha-Pacha pour réitérer leurs doléances socioprofessionnelles.Les médecins résidents, violemment matraqués le 3 janvier dernier à Alger, ne décolèrent pas. Ils organisent ce matin dans l'enceinte du CHU Mustapha-Pacha un grand rassemblement pacifique de protestation pour dénoncer, indiquent...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 23/01/2018Pratique de la médecine à Oran: des tarifs "exagérés", les médecins s'en défendentLes tarifs pratiqués par les médecins spécialistes à Oran font l'objet de critiques de la part de la grande majorité de patients estimant que débourser entre 1.500 et 3.000 DA pour une consultation était "exagéré" au moment où des médecins jugent ces tarifs "raisonnables" et même "en dessous" de ce que dépensent des malades dans d'autres pays.S’ajoutent à l'argent de la consultation d’autres frais comme ceux de l’imagerie radiologique, les analyses médicales et autres prestations en cas de mal...
Plus de détail

A la une / Actualité

 Publié le 22/01/2018Ils manquent à l'hôpital de BouiraLes malades fournissent leurs médicaments et consommables    L'hôpital de Bouira souffre de l’indisponibilité de médicaments et dispositifs médicaux, ce qui rend assez compliquée la prestation des praticiens. Selon de nombreux patients rencontrés au pavillon des urgences, les médecins se présentent aux consultations, juste avec leur stéthoscope. Il est demandé aux malades ou leurs proches de fournir les médicaments et consommables. Un citoyen témoigne qu’il a dû ramener avec lui même la Bétadine.
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 22/01/2018Les paramédicaux poursuivent leur grève cyclique pour la deuxième semaineLe corps paramédical a poursuivi lundi sa grève cyclique (3 jours par semaine) pour la deuxième semaine consécutive tout en assurant, à des degrés divers d'un établissement à un autre, le service minimum, a déclaré à l'APS les responsables de ces services dans la wilaya d'Alger.Au CHU Mustapha Bacha, si plusieurs services fonctionnent sans aucune interruption, à l'instar des urgences et de la gynécologie, d'autres ont connu des perturbations quant au service minimum, à l'image du service ORL.Par ailleu...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 22/01/2018Hasbellaoui met l'accent sur l'importance de la promotion des compétences algériennes à l'étrangerLe ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a souligné lundi à Alger, l'importance de la promotion des compétences algériennes à l'étranger, en recevant Dr. Yahia Chebloune, spécialiste en virologie établi à l'étranger,qui se trouve en Algérie pour la finalisation de projets de partenariat et de mise à niveau de centres et de laboratoires de références de l'Institut pasteur d'Algérie (IPA).En tant que compétence nationale établi...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 21/01/2018Considérée comme une des causes de l’infertilité féminineL’endométriose touche environ 15% des femmesLe laboratoire pharmaceutique français Ipsen poursuit son programme de formation médicale “Gynips” au profit des gynécologues algériens, en collaboration avec l’équipe du service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction de l’hôpital Cochin de France, dirigé par le Pr Charles Chapron. Gynips consiste, en fait, à former les spécialistes algériens sur les différentes affections gynécologiques dont l’endométriose, une pathologie méconnue largement sous-diagnosti...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 21/01/2018Ils poursuivront leur grève cyclique les paramédicaux ne renoncent pas«Nous poursuivrons sur notre cadence tant que la tutelle continue de nous bercer avec des paroles»Le président du Syndicat algérien des paramédicaux a affirmé que la grève sera maintenue, tant que la tutelle ne daigne pas prendre réellement en charge les revendications exposées par le SAP.Les paramédicaux n’en démordent pas. En dépit des promesses engagées par le ministère de la Santé quant à la prise en charge de leurs revendications, ces derniers campent sur leurs positions et décident contre toute atte...
Plus de détail