Actualité

Publié le 28/06/2017Annaba : le scanner du CHU Ibn-Rochd saboté Les malades contraints de se rabattre sur les cliniques privéesL'intention de malfaisance est prouvée par l'équipe de techniciens aguerris, expressément dépêchée par la firme Toshiba, mondialement connue. Au lendemain de l'acte de vandalisme qui a ciblé le scanner du CHU Ibn-Rochd, le rendant inutilisable, la question qui se pose est de savoir à qui profite le crime? Depuis la survenue de cette panne subite et la situation embarrassante qu'elle a générée au sein de cet établissement, les pauvres malades sont contraints de recourir...
Plus de détail

Actualité

Publié le 26/06/2017Des centaines de cas aux urgences des hôpitaux d'Alger durant les deux jours de l'AïdALGER- Les urgences médico-chirurgicales des différents centres hospitaliers d'Alger ont enregistré des centaines de cas liés aux complications de maladies chroniques (diabète, hypertension artérielle, asthme...) ainsi que des cas de traumatisme et d'intoxication alimentaire,  ont affirmé lundi à l'APS les responsables de ces structures.Lors d'une tournée à travers les CHU Lamine Debaghine (Bab El Oued), Mustapha Pacha, Nafissa Hamoud (ex Parnet) et au centre hospitalier Isaad Hassani (Beni...
Plus de détail

Actualité

Publié le 25/06/2017Une étude danoise révèle une corrélation entre le poids à la naissance et l'intelligenceCOPENHAGUE - Une étude danoise a révélé l'existence d’une connexion entre le poids des bébés à la naissance et leur quotient intellectuel plus tard dans la vie, rapporte vendredi la presse locale."Nous définissons le poids normal à la naissance comme étant de 2,5 à 4 kilos, mais notre recherche montre que les personnes qui ont pesé à la pointe de ce spectre sont généralement développés pour devenir des adultes plus intelligents", a affirmé Trine Flensborg-Madsen, professeur agrégé au  Dé...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 23/06/2017L'allaitement pourrait réduire le risque de crise cardiaque et d'infarctus chez la mèreWASHINGTON - L'allaitement pourrait réduire le risque de crise cardiaque ou d'infarctus chez les mamans plus tard dans la vie, selon une nouvelle étude menée auprès de 300.000 femmes chinoises et publiée mercredi.Les femmes qui nourrissaient leur bébé au sein présentaient un risque inférieur de 10% de développer des troubles cardiaques ou un infarctus, par rapport aux femmes qui n'allaitaient pas leur nourrisson, selon cette étude publiée dans le Journal de l'American Heart Association. L...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 22/06/2017Stimulation neurologique pour le traitement de la Parkinson: 120 patients en attente à l’EHUOORAN - Quelque 120 patients atteints de la maladie de Parkinson attendent de bénéficier de la nouvelle technique de stimulation du cerveau à l'aide d'électrodes très fines pouvant apporter un réel soulagement, a indiqué à l’APS le chef de service de neurochirurgie de l'EHU "1er novembre" d'Oran.Deux opérations de stimulation neurologique, une technique introduite récemment à l'EHUO,  ont été effectuées au niveau du service, depuis le lancement de cette nouvelle technique au milieu d...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 22/06/2017MALGRÉ UN CONTEXTE ÉCONOMIQUE DIFFICILEBiopharm affiche de bons résultats en 2016  Le chiffre d’affaires consolidé du groupe pharmaceutique privé Biopharm s’est élevé à 56,3 milliards de dinars en 2016, en croissance de 10,3% comparé à 2015. “Notre croissance interne solide, compte tenu du contexte, indique que nous avons obtenu de bons résultats par rapport au marché particulièrement dans les segments de la production et de la répartition”, souligne le groupe dans son rapport annuel de gestion. Biopharm a réalisé, l’année passée, un  résultat opérationnel estimé à 7,325 mi...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 21/06/2017FERMETURE DE LA CLINIQUE DENTAIRE DE LA MUTUELLE DE LA CNAS À BEOLes patients peinent à récupérer l’argent de la souscription aux soins   Des citoyens qui ont souscrit à des soins à la clinique dentaire de la mutuelle de la Cnas de Bab El-Oued sont dans le désarroi. Pour cause, la structure a été fermée. Les patients peinent dès lors à récupérer l'argent de la souscription aux soins qu'ils ont avancé. Ils se sont déplacés à la direction générale de la mutuelle pour réclamer l'argent ou poursuivre les soins dans une autre clinique, mais ils n'ont pas obtenu de réponse proban...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 20/06/2017Algérie-France: les projets de coopération dans le domaine pharmaceutique évoqués à Alger  ALGER - Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a reçu, mardi à Alger, le PDG de Sanofi, Haissam Chraiteh, avec lequel il a fait le point sur les projets de coopération en cours entre l'Algérie et le laboratoire pharmaceutique français, indique un communiqué du ministère de la Santé.Ainsi, le PDG de Sanofi a annoncé que l'usine Sanofi implantée à la nouvelle ville de Sidi Abdallah "devrait produire les premiers lots de validation f...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 20/06/2017LIMOGEAGES ET NOMINATIONS EN SÉRIEChangements dans l’organigramme du ministère de la Santé Le nouveau ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le professeur Mokhtar Hasbellaoui, a procédé, dimanche 18 juin, à un changement dans l’organigramme central du département, en nommant un ancien fonctionnaire du secteur au poste d’inspecteur général. Son prédécesseur à cette fonction, nommé en octobre 2014, assurait auparavant la direction du CHU de Beni Messous à Alger. Le nouveau secrétaire général, Saïd Harbane, qui a été installé hier, a occupé le po...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 20/06/2017Médicaments : près de 200 produits sont en rupture Le directeur de la pharmacie au ministère de la Santé, Dr Hamou Hadef, le confirme La situation a obligé à la mise en place d'une cellule de suivi qui réagira systématiquement à la moindre déclaration de rupture ou de tension sur tel ou tel médicament. Le directeur de la pharmacie au ministère de la Santé, le Dr Hamou Hafed, reconnaît la persistance d'une rupture de quelque 200 médicaments. Après une évaluation en collaboration avec les différents acteurs, qui a touché plus de 500 produits pharmaceutiques, la commission cha...
Plus de détail