A la une / Actualité

Publié le 17/10/2017OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE SANTÉ D’ORANSéminaire sur l’importance de la santé mentale en milieu professionnelL’Observatoire régional de santé d’Oran veut sensibiliser l’opinion publique et les autorités algériennes à l’importance de la santé mentale en milieu professionnel, thème retenu par l’OMS pour la commémoration, cette année, de la Journée mondiale de la santé, célébrée tous les 10 octobre. À ce titre, l’observatoire organise, le 19 octobre, un séminaire portant sur l’impact des conditions de travail sur la santé mentale du travailleur et, par conséquent, la qualité de ...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 17/10/2017ILS MENACENT D’UN DÉBRAYAGE CYCLIQUE À PARTIR DE DIMANCHELes professeurs du paramédical déposent un préavis de grèveLe Syndicat national des professeurs d’enseignement paramédical (Snpepm) menace d’enclencher une grève cyclique de trois jours à partir du 23 octobre prochain. Dans un communiqué rendu public hier, le syndicat annonce avoir, en effet, déposé un préavis de grève le 12 mois courant, et ce, “conformément aux résolutions adoptées en conseil national extraordinaire tenu le 23 septembre dernier”.Les revendications du Snpepm sont relatives à l’amélioration de la situ...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 16/10/2017Le Conseil national de l'ordre des médecins: réserves sur l'avant-projet de la loi sanitaireLe président du Conseil national de l'ordre des médecins, Mohamed Bekkat Berkani a émis lundi à Alger des réserves sur l'avant-projet de la loi sanitaire se "félicitant que ce texte soit gelé"."Il faut réfléchir ensemble à trouver des solutions consensuelles de manière à ne pas refaire l’erreur de l’avant-projet de la loi sanitaire.C’est un mauvais texte qui a été heureusement gelé par les  autorités", a relevé M.Bekkat-Berkani qui intervenait sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 16/10/2017Faculté de médecine d’Oran : Le concours de résidanat compromisDes centaines de candidats au concours de résidanat étaient, samedi, dans le flou le plus total alors que le syndicat des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires (SNECHU) a décidé de boycotter l’épreuve pour faire pression sur la tutelle et faire aboutir ses revendications socioprofessionnelles.Les médecins étaient rassemblés, au moins jusqu’à 15 h hier, devant le siège de la faculté de médecine d’Oran attendant que les portes soient ouvertes pour passer le concours de résidanat ouvrant droit au choix de...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 16/10/2017LA SORTIE DU CHEF DE SERVICE DU CPMC SUSCITE L’IRE DES PATIENTSL’association El-Amel répond au professeur OukrifLes propos plutôt accusateurs tenus, mercredi passé au JT de 20h de l’ENTV, par Mme le professeur Oukrif, chef du service radiothérapie du CPMC, ont suscité la réaction de l’association El-Amel qui se met “en porte-à-faux” avec le satisfecit affiché par cette responsable qui se défend d’assurer au niveau de son service une “excellente” prise en charge des patients. À la croire, tout semble marcher à merveille dans son service. Et s’il existe encore quelques défail...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 16/10/2017 LA FNIR DÉNONCE LES CONDITIONS DE PRISE EN CHARGE DES MALADESLa lente agonie des 24 000 insuffisants rénaux Le nombre de dialysés a augmenté. © D.R. Selon la Fédération nationale des insuffisants rénaux, la situation est encore plus compliquée pour les enfants. La dialyse pédiatrique n’existant pas en Algérie.Le porte-parole de la Fédération nationale des  insuffisants rénaux a parlé, hier, d’une prise en  charge déshumanisée et complètement désorganisée des insuffisants rénaux en Algérie. Mohamed Boukhors a déploré l’absence d’une traçabilité des malades dialysés, le manq...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 15/10/2017Début de la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnièreLa campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière 2017-2018 a débuté dimanche au niveau des établissements de santé et des officines de pharmacies privées et se poursuivra jusqu'au mois de mars 2018.L'Institut Pasteur a importé, jusqu'à présent, 2,5 millions de doses de vaccin destinés essentiellement aux catégories les plus exposées au virus, à savoir les malades chroniques, les personnes âgées, les femmes enceintes et les enfants.Cette année, le ministère de la Santé a beaucoup misé ...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 15/10/2017ILS FORMENT PLUS DE 38% DES PRATICIENS À DIPLÔME ÉTRANGERDépart massif des médecins algériens en France  82% des 4 812 praticiens algériens inscrits à l’Ordre des médecins sont arrivés dans l’Hexagone ces 20 dernières années.Combien de médecins algériens continueront encore à s’exiler en France ? Le Conseil national de l’ordre (français) des médecins (Cnom) vient de rendre publique une étude sur les flux migratoires et les trajectoires professionnelles des praticiens étrangers qui table sur l’augmentation inéluctable des effectifs dans les prochaines années.Dans trois ans, ...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 15/10/2017EN FAVEUR DES FONCTIONNAIRES DE L’INSTITUTIONLa DGSN s’investit dans le dépistage du cancer du sein La direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) vient de lancer un programme pour le dépistage du cancer du sein chez les femmes fonctionnaires de l’institution. Selon notre source, la Sûreté de wilaya d’Alger, sous la houlette du contrôleur général, Noureddine Berachedi, a déjà lancé l’opération à travers les 13 circonscriptions du Grand Alger. Et pour mieux sensibiliser les policières, la Sûreté de wilaya d’Alger a organisé des conférences en présence des médecins spéci...
Plus de détail

A la une / Actualité

Publié le 14/10/2107OBLIGATION DES GARDES POUR LES MÉDECINS PRIVÉS“Ce n’est pas raisonnable”, selon Dr Bekkat Berkani  Dr Bekkat Berkani Mohamed, président du Conseil national de l’ordre des médecins, a déclaré, jeudi à partir de Tlemcen où il présidait une réunion regroupant l’ensemble des membres des conseils régionaux des 48 wilayas, que “l’institution, par le ministère de la Santé, de la garde médicale dans le secteur privé n’est pas raisonnable”. Il a précisé que “les médecins privés peuvent, certes, être mobilisés en cas de besoin, mais pas pour prendre en charge la continuité du service...
Plus de détail