Décès du Professeur Salem Kacet

 Dr Taleb-Ahmed Nour-Eddine

-Bjr , en qualité de Président de l’AMOMF-NPC , je vous annonce malheureusement le décès de notre Président d’Honneur , Mr le Pr Salem Kacet ; il fut un Cardiologue émérite , un visionnaire dans sa spécialité , un ami , un grand frère , fervent combattant de la citoyenneté , un exemple pour nous tous ….! merci de transmettre à toutes les Personnes qui l’ont connu ! nous avons perdu un homme de grande valeur ! nous devons continuer son travail et perpétuer son héritage qu’il m’a transmis ! que son âme dort en paix ! amine

-Le président (DrY.Moualek),les membre du bureau de l’association des internistes libéraux algériens (AILA),très affectés par le décès du Pr. SALEM KACET ,Survenu samedi 31 octobre,présentent à sa famille et à ses proches leur condoléances les plus attristées et les assurent de leur sympathie en cette douloureuse circonstance , Cardiologue de renom chef des poles cardiovasculaire et pulmonaire  du CHUR de Lille , SALEM KACET a ,à maintes reprises,honoré de sa participation les congrès AILA,nous réitérons,à titre posthume,les remerciements et la reconnaissance que nous lui avons exprimés de son vivant       Que Dieu accorde au défunt sa Sainte Miséricorde et l’accueille en son Vaste Paradis 

Décès du Professeur SALEM KACET chef du service au CHRU : Cardiologue et Ancien Élu Roubaisien                                                                               survenu  ce jour du 31/10/2015 

 Salem Kacet était notamment chef de service au CHRU Lille. Photo Archives Édouard BRIDE VDNPQR

Cardiologue réputé, Salem Kacet est décédé ce samedi matin à Lille. Chef de service au CHRU, Kacet a également eu une vie publique très riche. Ancien élu de Roubaix, ce médecin a été de tous les combats pour la défense de la citoyenneté. Il en fut même un pionnier.

Il avait entamé une nouvelle chimiothérapie il y a un mois. Salem Kacet a fini par être emporté par le cancer dont il était atteint depuis des années. Il est décédé ce samedi matin, à Lille. Cardiologue réputé tant pour ses compétences professionnelles que pour ses combats pour la collectivité, Kacet, 64 ans, a toujours été un symbole de volonté et de détermination.

Arrivé en France à l’âge de 8 ans, ce fils d’immigré algérien a su gravir tous les échelons de la société. Malgré les difficultés ou les chausse-trapes… Le garçon, incapable de prononcer un mot de français en foulant le sol de l’Hexagone a été, à la fin de sa vie, l’un des bâtisseurs de l’un des projets de santé les plus ambitieux d’Europe : le futur hôpital cœur-poumons du CHRU. Professeur de médecine, Salem Kacet était chef du pôle cardio-vasculaire et pulmonaire du CHRU. C’était était également un homme public. Chaleureux, accessible, il entre en politique en 1989. À Roubaix, auprès du centriste André Diligent, il devient alors adjoint à la santé.

Il réalise l’exploit de déstabiliser Jean-Marie Le Pen sur TF1

En 1989, sur le plateau de TF1, il réalise un exploit à la fois politique et médiatique. L’élu roubaisien parvient à déstabiliser Jean-Marie Le Pen en le prenant à son propre jeu. Le cardiologue retourne contre le président du Front national sa manie des jeux de mots sur les noms de ses adversaires. « Je croyais que vous étiez un spécialiste des boutades », s’amuse alors un Kacet goguenard face à un Patrick Poivre d’Arvor amusé.

En 2007, l’UMP le préfère à Gérard Vignoble comme candidat aux élections législatives. Le maire de Wasquehal choisit alors de s’effacer. Victime d’un AVC en 1999, il doit la vie à son médecin : Salem Kacet, dont le nom circule régulièrement en tant que « ministrable ».

Longtemps président national de l’association des médecins d’origine maghrébine de France (AMOMF), le cardiologue n’avait pas peur du terme « lobbying ». « Cet outil doit s’utiliser de façon intelligente, expliquait ce passionné. Quasi indispensable, le lobbying est lié à la démocratie. » Père de trois enfants, Salem Kacet confiait récemment sa joie d’être grand-père. Tout au long de sa vie, il a su rester proche de la communauté algérienne. Boudjemaa Rouibah, le consul d’Algérie à Lille, a été l’un des premiers informés de son décès. Un hommage public sera rendu à Salem Kacet jeudi, à 11 heures, à la salle des fêtes de Ronchin. Il sera inhumé dans le sud de la France.

 

Nombre de clicks: 332

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *