Des lots d’œufs contaminés au fipronil en France

    Oeufs

    Après avoir affirmé que la France n’était pas concernée, le ministère de l’agriculturea annoncé, lundi 7 août 2017, que treize lots d’œufs contaminés y avaient été livrés en juillet.

    L’affaire des œufs contaminés à l’insecticide fipronil touche la France.Le ministère de l’agriculture a annoncé, lundi 7 août 2017, que treize lots d’œufs contaminés en provenance des Pays-Bas y avaient été livrés « entre le 11 et le 26 juillet ». Deux établissements de fabrication de produits à base d’œufs, dans la Vienne et en Maine-et-Loire, sont concernés, précise le ministère dans son communiqué. Ce dernier n’était toutefois pas en mesure de dire dans l’immédiat si les produits incriminés s’étaient retrouvés dans le commerce. Une enquête est en cours. « Pour l’un des établissements, on parle de 30 000 œufs et pour l’autre de 200 tonnes d’ovoproduits obtenus à partir de l’œuf et de ses composants, une fois qu’on a éliminé la coquille et les membranes », a précisé à Franceinfo Fany Molin, porte-parole du ministère de l’agriculture.

    « Les autorités françaises n’ont pas, à ce jour, d’informations de contamination d’œufs en coquille et de viande destinés à la coonsommation », peut-on lire dans le communiqué du ministère de l’agriculture.« Des investigations sont menées dans ces établissements par les services de contrôles du ministère de l’agriculture pour évaluer la situation (les produits concernés et leur destination) et bloquer les produits incriminés à des fins d’analyses. »

    Une molécule aussi utilisée pour tuer les cafards

    A l’origine de l’affaire, des éleveurs néerlandais de volailles. Ces derniers ont fait appel à Chickfriend, une société spécialisée dans l’éradication du pou rouge… qui a employé dans son traitement des volailles du fipronil, une molécule interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire. Qu’est-ce que le fipronil ? Il s’agit d’un biocide très efficace contre les insectes nuisibles (cafards…), déjà épinglé par l’Union Européenne pour son effet létal pour les abeilles lorsqu’il est utilisé sur les cultures. L’enquête avait ainsi révélé que du produit contaminé au fipronil avait été utilisé dans des élevages allemands, selon un circuit encore obscur, et chaque jour voit gonfler les estimations du nombre d’œufs contaminés dans le pays. Désormais, la France semble également touchée.

    En grande quantité, le fipronil est considéré comme « modérément toxique » pour l’homme par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde, a indiqué jeudi l’organisme néerlandais chargé de la sécurité alimentaire et sanitaire, le NVWA.

Nombre de clicks: 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *