Les régles n’ont aucun impact sur les performances cognitives des femmes

    Jeune femme lisant

    Les facultés de mémorisation et d’attention des femmes ne subissent aucun changement pendant leur cycle hormonal.

    Contrairement à une idée reçue très tenace, les performances cognitives des femmes ne varient pas au cours de leur cycle hormonal et donc… ne diminuent pas pendant leurs règles.

    Pour arriver à cette conclusion, une équipe de chercheurs allemands et suisses dirigée par Brigitte Leeners (université de Zurich, Suisse) a demandé à 88 femmes de passer des tests de mémorisation et d’attention à quatre moments différents de leur cycle ovarien. Soixante-huit d’entre-elles ont même renouvelé les quatre séries de tests pendant un deuxième cycle.

    Les modification hormonales n’ont aucun impact sur les fonctions cognitives

    A l’issue de ceux-ci, les chercheurs n’ont mesuré aucune perte ou gain de performance à un moment particulier du cycle. Leur niveau de performance n’était pas non plus corrélé aux taux des différentes hormones (testostérone, œstradiol, progestérone, etc.) qu’ils ont parallèlement mesurés.

    « Les modifications hormonales importantes subies par les femmes au cours de leur cycle n’ont donc pas d’impact négatif sur les fonctions cognitives », conclut Brigitte Leeners. Du moins, reconnaît la chercheuse, « pour la majorité des femmes qui ne souffrent pas de syndrome prémenstruel ».

Nombre de clicks: 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *