Ophtalmologie : un fond d’oeil en une ou deux minutes seulement

    Diagnostic par segmentation des tissus oculaires

    Aux Etats-Unis, l’agence nationale du médicament (Food and Drug Administration, FDA) a autorisé pour la première fois en avril 2018 l’utilisation d’une intelligence artificielle (IA) capable de poser un diagnostic sans être supervisée par un médecin. IDx-DR – c’est son nom – a été mise au point par la société IDx avec l’hôpital ophtalmologique Moorfields et l’University College de Londres (Royaume-Uni).

    L’algorithme analyse les images de fond d’œil de façon autonome

    Le système est conçu pour le dépistage de la rétinopathie diabétique, une atteinte évolutive de la rétine qui touche la moitié des patients diabétiques et qui peut conduire à la cécité. Il faut donc la détecter tôt, et pour ce faire, surveiller chaque année son éventuelle apparition.

    Embarqué sur une caméra rétinienne « classique » manipulée par n’importe quel professionnel de santé, l’algorithme analyse les images de fond d’oeil de façon autonome et établit un diagnostic. Dans le dernier essai clinique qui a convaincu la FDA, la machine a atteint une précision générale d’environ 90 % sur 819 patients. Mieux que ce que ferait un spécialiste entraîné, et en un temps record d’une à deux minutes. 

Nombre de clicks: 13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *