Un bébé né avec le fœtus de son frère dans le ventre

    Foetus in foetus

    En Inde, un enfant est né avec un fœtus à moitié formé dans l’estomac. Une malformation congénital détectée au mois de juillet et qui a pu être retirée par les médecins.

    Ce n’est pas un nouveau remake de la saga Alien. En Inde, un enfant est né avec le fœtus de son frère jumeau partiellement formé derrière l’estomac. Grand de 7 centimètres, le parasite possédait des jambes, un bras et un cerveau mais pas de crâne comme le révèle le site du quotidien britannique The Independant.

    Des cellules souches égarées

    En fait, ce « jumeau embryonnaire », comme on l’appelle, est une forme rare de tératome, un type de tumeur formé à partir de cellules germinales, qui se forment à partir des cellules souches durant l’embryogenèse et qui donneront ensuite les cellules reproductrices. Celles-ci se sont, en quelque sorte, égarées dans l’estomac du bébé lors de son propre développement. Découverte par une radiologue lors d’un examen de routine, la malformation a pu être retirée à la naissance par l’équipe médicale. Le nouveau né se porte bien et la mère, une jeune femme âgée de 19 ans également.

    Si ce type de cas reste rare, il existe néanmoins des précédents non détectés à la naissance. En 2015, une jeune américaine avait par exemple découvert qu’elle vivait avec le fœtus de son jumeau dans le cerveau depuis 26 ans ! Ce n’est qu’à la survenue de difficultés de compréhension et d’attention que Yamini Karaman, doctorante à l’université d’Indiana en avait ressenti les désagréments et pris contact avec le corps médical. L’opération s’était alors bien déroulée. Et, en 2009, The Telegrah rapportait le de Gavin Hyatt, un plombier anglais âgé de 30 ans, dont l’abdomen avait rompu à cause de la présence d’un jumeau embryonnaire. 

Nombre de clicks: 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *